mardi 25 avril 2017

Lettre ouverte de Naiveté


Message de Naïveté

- "Ma fin est peut-être proche
Que ne sais-je ?
Mes défenseurs Bravoure et Munificence sont faibles
J'écris donc cette lettre au nom de tous les miens :
Persévérance, Bonté, Ingénuité, Bonne volonté, Courtoisie...
Nous sommes nombreux, discrets il est vrai
Cela justifie-t-il l'ignominie ? Non.
Nous dénonçons donc par cette missive 
L'injustice
Dont vous êtes victimes
Car c'est bien de vous qu'il s'agit
Nous, nous sommes ici et ailleurs...
Allons au fait.
Nous sommes ridiculisés et déviés au quotidien
Sur cette terre
Pas une seconde sans torture de toutes sortes
Nous sommes les pestiférés de votre siècle
Sous prétexte de franchise (brutale ou cruelle)
Il est aujourd'hui "normal", "utile" d'être scélérat
Vous appelez cela "stratégie" ou "intelligence"
C'est votre droit. Nous le concédons.
Mais êtes-vous vraiment obligés de nous exterminer ?
De nous poursuivre jusque chez vos enfants ?
De nous faire disparaître de vos sociétés ?
Vous perdez notre usage
Votre monde devient le pré-carré de toute grossièreté.
Où sont passées Délicatesse et Prévenance ?
Vous les avez exécutées sans pitié.
Soit. Nous les retrouverons dans un monde meilleur...
Mais nous refusons de partir, nous vous lançons un appel
Un appel au secours en amour, en toute humilité :
Ne nous laissez pas mourir sous vos yeux
Aimez-nous !
Tel est notre utilité depuis toujours :
Rendre ce monde supportable !
Vous comprenez mieux ?


- Je comprends."


Christina Goh


mardi 18 avril 2017

...


Une déglutition
L'envie d'être ailleurs
De respirer de l'air frais
Prendre un bain tiède
Pour que glissent
Les avanies...
Oublier...
Les inconvenances
Atroces ! Blessent..
Ces cynismes... 
Et ce sourire
Quand j'allais mal...

Est-ce que je saigne encore ?
Non.
Ai-je eu si peur de toi ?
Presque... Oui...
Puis ta fureur ne fût que le néant
D'où a surgi ma résilience.


Christina Goh